Dans un article précédent,  je vous parlais du site Home scape Home qui propose des enquêtes à résoudre chez vous, à la manière d’un escape game. En fin de post, j’avais évoqué les futures enquêtes à paraître et j’ai eu l’occasion d’en recevoir une : Le Dernier Seigneur Dragon. L’aventure prend place au Moyen-Age, au sein d’un royaume fantastique où neuf empires se livrent bataille. Vous devrez œuvrer pour trouver et faire éclore un œuf de dragon et dompter la créature, seul être capable de ramener la paix.

Comme toutes les autres enquêtes, elle se présente sous la forme d’un dossier composé de plusieurs pages d’énigmes à résoudre, imprimées sur un papier de qualité, avec des visuels très soignés et adaptés au scénario choisi.

Une fois encore, la variété des énigmes m’a agréablement surprise et si certaines ne m’ont pas opposé trop de résistance, d’autre ont su me faire perdre patience, je l’avoue. Je trouve d’ailleurs la difficulté assez inégale et je doute que certaines soient si évidentes que les solutions le laissent paraître une fois sous nos yeux. Pour peu qu’on souhaite s’en passer et jouer seul ou avec des personnes plus jeunes, cela peut coincer, en tout cas pour cette enquête-ci. Il est parfois compliqué de relier certains éléments entre eux même si l’on y parvient finalement avec un peu de persévérance ou l’aide d’un regard neuf.

Le concept est toujours aussi intéressant mais je trouve que les énigmes manquent de fil conducteur et que le tout manque parfois de rythme, dans le sens où l’on bute un peu trop longtemps à mon goût sur certaines. Entendons-nous, je suis une habituée des énigmes en général et des escape games, je suis même plutôt douée, mais dans ce volet je n’ai pas réussi à saisir tous les mécanismes. La raison majeure en est qu’il faut trouver des solutions qui ne sont pas des mots français ou même d’une autre langue, mais des mots fictifs. De fait il est impossible de faire des déductions ou de savoir si l’on suit la bonne piste. Comme les énigmes ont un lien étroit entre elles, on peut se fourvoyer du début à la fin et l’on a du mal à évaluer son avancement. Cela entache un peu la satisfaction que l’on peut ressentir après la résolution.

Au final, je ne saurais vous dire si c’est un problème de perception et de logique, me concernant, ou si c’est un souci de conception qui laissera à tous la même impression, mais personnellement je me suis lassée et un peu ennuyée. A mes yeux, cette enquête-ci n’est pas la plus simple à faire en solo, je vous recommande donc de vous y atteler en duo.

Comme pour la première enquête, je trouve qu’il manque quelque chose pour que le jeu soit complètement abouti et immersif, dont des recherches parallèles sur d’autres supports, une certaines liberté dans l’axe de résolution, comme c’est le cas d’autres escape games du genre. Je l’ai bouclée en un peu plus de 2h, ce qui est très correct pour ce type de jeux.

Si vous souhaitez tester le concept par vous-même au travers de cette histoire ou de l’un des sept autres scenarii, et je vous y encourage vivement, Home scape Home et moi vous proposons un code promo pour une réduction de 20% dès 2 jeux à l’unité achetés (hors abonnement et carte cadeau). Le code à utiliser est CAUGHT20 et sachez qu’il n’a pour le moment aucune date limite, ce qui vous permettra de passer commande pour Noël mais également plus tard.

N’hésitez pas à me faire ici vos retours si le concept vous a séduit et que vous avez tenté l’expérience.

A très vite !