Cela fait longtemps qu’on ne s’est pas parlés, vous et moi ! Il est grand temps d’y remédier et je vous reviens avec quelques découvertes que j’ai pu faire dernièrement.

LOISIRS CREATIFS

J’ai récemment découvert le Diamond Painting et pour moi, c’est une activité manuelle plutôt addictive et distrayante. Elle permet également de me tenir loin des écrans, un peu trop présents dans mon quotidien. ^^

Mais c’est quoi le DP ? Le principe est simple : Vous disposez d’une toile autocollante imprimée sur laquelle vous devrez coller à l’aide d’un stylet ou d’une pince à épiler des « pastilles », sorte de petites paillettes rondes ou carrées en plastique et multi-facettes. Le but est évidemment de reconstituer le dessin et d’être le plus régulier possible. C’est minutieux, cela demande pas mal de temps et de concentration, mais on prend finalement vite le coup.

A la manière d’un coloriage par numéros, il suffit de respecter les couleurs pour reconstituer votre toile. Une fois complétée, vous pouvez l’encadrer et l’exposer où bon vous semble. Il existe des toiles toutes faites sur plein de thèmes différents mais vous pouvez également demander une toile personnalisée avec vos propres visuels ou photos.

Un des avantages du DP, c’est que tout le matériel nécessaire à la réalisation de la toile est fourni et donc compris dans le prix, de quoi débuter facilement et à moindre coût. Il en existe de toutes les tailles et plus la toile est grande, plus elle permet d’avoir un résultat détaillé.

Pour ma part, j’avais fait quelques tests sur les premières toiles que j’ai pu dénicher rapidement sur Amazon en attendant de trouver mieux. Par la suite, j’en ai trouvées de plus sympa et moins enfantines, qui sont en cours. En revanche, je ne pense pas exposer mes DP car le résultat m’intéresse moins que l’activité en elle-même, si vous voyez ce que je veux dire.

Si vous avez des questions, notamment sur les boutiques où vous en procurer, n’hésitez pas ! J’ai eu le temps de cumuler pas mal d’astuces et de connaissances sur le sujet et je pourrais aisément vous renseigner.

MAISON

Air Wick est une marque dont nous avons tous entendu parler. Spécialisée dans les parfums d’intérieurs, elle se concentrait autrefois sur les sprays désodorisants et les diffuseurs de tous types. Elle a ensuite élargi sa gamme avec notamment des bougies, des huiles ou encore des purificateurs.

Si la marque née en 1943 a un peu vieilli, elle a décidé de se renouveler et de dépoussiérer son image en lançant Botanica, sa toute première gamme respectueuse de l’environnement. Sans colorant ni phtalate, non-testée sur les animaux, à base d’ingrédients naturels et responsables et avec des emballages recyclables, sur le papier la gamme a vraiment de quoi plaire. Mais qu’en est-il des formats et des odeurs ? L’agence Insaniam m’ayant permis de recevoir un colis de la marque, voici mon avis sur les produits.

Niveau formats, j’ai beaucoup aimé le diffuseur électrique et celui en bâtonnets. Ils tiennent leur promesse au niveau de la diffusion et ils conviennent aux petites pièces auxquelles je les avais destinés.

En revanche j’ai trouvé que la bougie sentait vraiment trop peu pour parfumer une pièce à vivre et vraiment me convaincre. Le format spray, quant à lui, se prête bien pour parfumer ses rideaux, son linge de maison ou répandre une bonne odeur dans son salon, mais ponctuellement.

Niveau odeurs, j’ai adoré les fragrances Magnolia de l’Himalaya/Vanille et Géranium oriental/Rose des îles qui sont des senteurs très fleuries, fraîches et douces. En revanche j’ai détesté le parfum Vétiver des Caraïbes/Bois de Santal, beaucoup trop fort et masculin à mon goût. Evidemment, cela dépendra de vos préférences en matière d’odeurs. Il existe également Lavande de Provence/Fleurs de cerisier mais je n’ai pas eu l’occasion de le tester.

Si vous voulez les découvrir vous aussi, n’hésitez pas à vous rendre sur la boutique !

JEUX VIDEO

Mon dernier coup de cœur vidéoludique en date, c’est Ghost of Tsushima ! Vous avez sans doute entendu parler de ce jeu qui prend place au XIII siècle au pays du soleil levant et dans lequel vous incarnez un samouraï, Jin Sakai. Ce dernier tente par tous les moyens de repousser l’invasion des troupes mongoles menées par le redoutable Khotun contre de l’île de Tsushima.

Ce jeu est à mes yeux une pépite et s’il me reste quelques quêtes à accomplir et quelques trophées à décrocher, je peux vous dire que c’est un des jeux qui m’a procuré le plus de plaisir à jouer. Les décors y sont tout simplement époustouflants, les combats sont dynamiques et parfois épiques avec ce qu’il faut de violence et de réalisme, les quêtes principales et annexes sont variées et l’arbre de talent est assez grand pour offrir un gameplay riche, intelligent et intuitif.

Le système de postures et la variété des armes proposées aident notamment à enrichir le gameplay puisqu’il nous faudra choisir des attaques propres à chaque ennemi et situation, eux-mêmes aléatoires, ce qui est plutôt bien pensé. Vous pourrez également choisir entre la confrontation directe ou bien l’infiltration pour prendre vos ennemis par surprise, avec des attaques foudroyantes, ce qui vous vaudra votre réputation de fantôme.

Le jeu est facile à prendre en main et il possède tous les codes du monde ouvert : déplacements rapides, items à collectionner, améliorations d’armes et de tenues à débloquer, techniques à apprendre et maîtriser… Cela ravira le amateurs du genre.

Pour ne rien vous cacher, certaines tâches peuvent paraître répétitives pour peu qu’on enchaine les chapitres des heures durant, mais les lieux sont tellement majestueux, variés et détaillés, et tout y est si bien modélisé que je me suis pas ennuyée une seule seconde. Même les passages contemplatifs ou méditatifs offrent une plus-value incroyable au jeu.

Je me suis vraiment plu à incarner Jin et redécouvrir le japon féodal d’une autre manière. J’ai passé de longs moments à faire des screens et je ne me lasse pas de parcourir Tsushima à cheval. Mon seul regret, c’est que la map ne soit pas plus grande et ne nous offre pas davantage de lieux magiques à admirer. Vous l’aurez compris, je vous recommande Ghost of Tsushima à 200% !

FOOD

Amateurs de frissons et de bonbons, n’en déplaise aux rabat-joie mais c’est bientôt Halloween ! Pour l’occasion, j’ai eu le plaisir de recevoir une box tout droit venue du site Génération Souvenirs dont j’ai déjà eu l’occasion de vous parler plusieurs fois via un article ou à l’occasion d’un concours.

Cette « Crok ta box » spéciale Halloween m’a totalement conquise par son contenu. Elle renferme des friandises en tous genres, bien entendu, mais le soin apporté à la forme des bonbons, aux packagings et aux emballages en fait vraiment un cadeau d’Halloween parfait pour vos enfants ou pour tous les gourmands. C’est coloré, amusant et ça donne envie de succomber.

Il y en a vraiment pour tous les goûts :  des bonbons tendres, des guimauves, des sucettes, des bonbons gélifiés, des poudres acidulées, bonbon liquide et plein d’autres choses…

Rassurez-vous, la brosse à dents présente dans la boîte vous permettra d’aborder le douloureux sujet des caries et de freiner la gloutonnerie de vos rejetons. (ou de votre conjoint ! )

Je trouve que le format est vraiment adapté à la période actuelle, que nous subissons tous malgré nous, et qu’il est plus sécurisant d’offrir à vos enfants des bonbons déjà emballés puisque les visites aux voisins et la pioche collective propres à l’évènement sont malheureusement à proscrire cette année. Sachez que vous pourrez aussi retrouver tous les bonbons d’Halloween sur le site et composer votre propre lot. 😉

Pour ne rien vous cacher, le plus dur pour moi a été de ne pas piocher dedans en attendant de vous faire les photos d’illustration. ^^ A présent que l’article est publié, je ne réponds plus de rien !

Voilà pour ce post qui, je l’espère, vous aura plu ! A très vite.