Cela faisait pas moins de 3 ans que je n’avais pas eu d’iPhone. J’étais passée du iPhone 4 au Galaxy S3 puis au Galaxy S4, dont je dois dire, j’étais satisfaite.

Pourtant, si je n’avais pas flashé sur l’iPhone 5, l’iPhone 6 me faisait, quant à lui, sérieusement de l’œil. Ben ouais !  On peut se mentir longtemps mais on finit tous par en pincer un jour pour le design des produits de la Pomme.

Comme chaque fois qu’une idée de ce genre germe dans mon esprit, elle fait doucement son chemin pour finir par me hanter (si, si !), au point que je me suis décidée à investir. Ainsi, profitant de mon changement d’opérateur mobile, j’ai croqué craqué.

J’ai opté pour la version dorée pour innover, et franchement, je ne suis pas déçue car il claque ! Au soleil, il a de jolis reflets qui rappellent davantage l’or rose que l’or jaune (Cela ne se voit pas sur les photos). Il est beau, il a la classe et une ligne parfaite. Franchement chouette à regarder. On a limite envie de le laisser nu, le bougre. Cependant on aura tôt fait de l’habiller d’une coque car, comme tout appareil du genre, il reste fragile et il glisse très facilement des mains. J’adore ses lignes arrondies présentes jusque sur les coins et les bords incurvés de l’écran.

iphone 6

Bonne surprise, le téléphone est fin mais aussi plutôt léger, malgré une coque unibody en aluminium et acier et un écran en verre.

Au niveau de la capacité, je n’ai pas fait de folie, optant pour la version 16 Go. Question prix, je ne voulais dépasser un certain seuil psychologique et je “stocke” ma musique sur mon iPod Touch et mes jeux sur mon iPad mini (moi accro à Apple ? Mais non !). Franchement, c’est amplement suffisant si comme moi vous cumulez les devices. Préférez-lui toutefois un stockage supérieur si vous avez les moyens et que vous ne possédez pas de tablette ou de lecteur MP3.

Au niveau du système iOS, j’ai été agréablement surprise même si je m’en étais déjà faite une idée sur l’iPad. Il faut dire qu’iOS 8 a plus de gueule que les anciennes versions. Exit le bleu et les menus au “carré”, place au blanc et aux courbes. C’est clair, c’est fluide, réactif et toujours aussi intuitif. Je n’ai pas été dépaysée et j’ai retrouvé quasiment toutes les fonctions que j’appréciais chez Android, ce qui fait une véritable différence. En effet sur les anciennes versions d’iOS, il manquait des fonctions indispensables à mon utilisation, ce qui avait motivé mon changement de marque.

iphone 6

iOS s’est grandement amélioré, notamment avec un centre de notifications au top et des fonctions d’édition plus nombreuses.  L’envoi et la récupération des mails et des pièces jointes est très rapide ; pour moi qui en envoie pas mal, c’est vraiment un atout majeur.

Il en est de même pour l’OS en général et le multitasking, qui sont relativement performants et ne souffrent jamais de ralentissement, même avec un nombre d’applis ouvertes conséquent.

L’écran Retina HD est confortable et de qualité, avec des blancs bien blancs (vous savez que les blancs jaunes de mes Samsung Galaxy m’horripilaient). La batterie est une bonne surprise et tient facilement plus d’une journée en utilisation raisonnable (C’est possible ça ?), ce que je trouve très correct. Je suis également fan de Touch ID, (déverrouillage et achats via les empreintes digitales) qui amène une sécurité en plus et empêche les petits curieux de fouiner dans votre appareil. Pour l’achat d’applications c’est également pratique sachant que mon mot de passe est assez long et complexe.

L’appareil photos est de qualité et meilleur que ceux de ses concurrents en condition de faible luminosité grâce à un nouveau stabilisateur électronique. Les modes vidéos “accéléré et ralenti” sont vraiment chouettes à utiliser. L’autofocus a été grandement amélioré (plus rapide) et cela se ressent à la fois dans le mode photo et le mode vidéo.

iphone 6

L’iPhone 6 a donc un certain nombre de qualités mais quelques points me chiffonnent encore :

Le traitement des photos en masse, encore limité à 5.

Le système de tri des photos que je ne trouve pas pratique. Je n’aime pas le principe des “doublons” avec une photo présente dans la pellicule ET dans un dossier de son choix pour peu qu’on veuille les classer.

Le partage (Activités) qui n’inclut pas toutes les applications installées sur l’appareil et surtout n’est pas modifiable… Ca c’est vraiment mal pensé.

Le dictionnaire qui est moins performant et “accommodant” que celui d’Android.

Malgré cela, je suis très contente de mon acquisition et même si niveau caractéristiques purement techniques, il est en dessous des derniers smartphones sortis sur le marché, je ne regrette pas une seconde. Je vous le conseille si vous êtes fan des produits Apple et que vous avez un iPhone qui commence à souffrir des dernières mises à jour.

N’hésitez pas si vous avez des questions sur la bête. A très vite !