J’ai plusieurs passions dans la vie, allant de la collection de figurines aux jeux vidéo, en passant par l’écriture, les loisirs créatifs ou les affaires criminelles. J’aime tout simplement faire de nouvelles découvertes et toucher à tout. C’est là tout l’intérêt de la vie de s’ouvrir à de nouvelles perspectives et de nouveaux univers mais j’ai évidemment des préférences. Et s’il y a UNE passion qui passe avant toutes les autres et qui a toujours fait partie de ma vie, c’est la lecture.

Depuis mon plus jeune âge, je dévore des piles de livres et pendant des années, tout mon argent de poche y est passé. J’ai toujours adoré cela pour les histoires que l’on y découvre, les univers dans lesquels on s’imerge, les bouquins dont la couverture ou le résumé vous crient “Achète-moi !”, les auteurs que l’on finit par admirer…

Je me revois enfant, dans ma chambre, planquée derrière mon bureau, les fesses calées dans mon pouf, un livre à la main, assurément un J’aime Lire, un Bibliothèque verte ou un Chair de poule, pendant que les autres jouaient aux billes ou aux pogs.

Je me revois ado, me coupant totalement du monde extérieur, des tracas du quotidien ou de “mauvaises” personnes avec un livre de poche de Koontz, Kalogridis ou Masterton, quand d’autres se plongeaient déjà dans les jeux vidéo.

Je me vois adulte, ma Kobo à la main, le plus souvent la nuit et pendant des heures, pressée de progresser dans mon roman de Thilliez, Giebel ou Hayder mais réticente à l’idée d’en voir le mot “FIN” tant le bouquin est bon.

lecture

J’aime cette envie irrépressible de tourner les pages en me disant “Allez, plus qu’un chapitre !” tout en sachant pertinemment que 3 autres suivront… J’aime ce sentiment parfois jouissif et indescriptible lorsque je referme un livre et que je me retrouve bouche bée, soufflée, bluffée. J’aime malgré moi ce blues de fin inconsolable, jusqu’au coup de coeur suivant… J’aime cette impatience brûlante d’attendre la prochaine sortie de mes écrivains favoris ou de commencer un roman dont la quatrième de couverture m’a totalement emballée. J’aime reconnaître un auteur rien que par son style, et n’être jamais déçue… J’aime LIRE. Et pas que pour me distraire…

₪₪₪₪₪₪₪

Car au delà de ses objectifs premiers, ceux de nous divertir et nous permettre de nous évader, la lecture nous donne accès à des connaissances variées, dans divers domaines.

Tout d’abord, elle préserve le patrimoine de notre si belle langue. Je pense que si j’ai un bon niveau en orthographe, en grammaire et en sémentique, c’est non seulement parce que j’aime cela, mais également parce que je lis depuis mon plus jeune âge. A mesure de mes lectures, j’ai appris de nouveaux mots, verbes, adjectifs et franchement je ne m’en lasse pas, d’autant que la richesse du vocabulaire français est énorme, bien qu’il se perde irrémédiablement. C’est triste. Même les journalistes, les publicitaires et autres présentateurs emploient constamment des termes familiers ou des mots basiques (sympa, cool,top et j’en passe…), sans arriver à s’exprimer réellement et je trouve cela lamentable. Vaste débat que je préfère éviter…

La lecture suscite et alimente également la curiosité. Pour ma part, il m’arrive fréquemment d’aller chercher des infos complémentaires sur des sujets traités dans les livres, comme ceux de Thilliez par exemple, qui évoquent régulièrement des faits réels ou historiques, des anomalies scientifiques, des mystères irrésolus… Il rend tout passionnant et grâce à ses romans, je me cultive malgré moi sur des sujets auxquels je ne me serais pas intéressée outre mesure. Quand un sujet parvient à me captiver, je suis chaque fois curieuse de connaître la frontière entre réalité et fiction. En effet, les deux se confondent parfois à merveille, pour le plus grand bonheur des lecteurs.

lecture

Lire permet également de stimuler son imagination. Il n’est pas rare que nos lectures nous animent et nous inspirent. Pour ma part, elles ont été nombreuses à influer sur mes propres écrits et elles me donnent encore et toujours envie de m’améliorer, de pousser plus loin le processus de “création” et la profondeur des histoires et personnages auxquelles je donne vie. Publier un roman est mon rêve le plus cher et je ne désespère pas d’arriver un jour au bout de ce projet de longue date. En attendant, je me contente d’échaffauder des scénarii dans mon esprit ou d’écrire des nouvelles… L’imagination est une des richesses de l’esprit Humain, je trouve donc important de l’entretenir.

Enfin, la lecture influe sur notre ouverture d’esprit. Elle permet de pousser plus loin notre réflexion et d’aborder des sujets sous différents points de vue, par exemple au travers de la confrontation entre des personnages et leur histoire personnelle. Elle nous incite indirectement à prendre parti, à nous interroger sur “les choses” de la vie, mais aussi à appréhender et vivre cette dernière de manière différente. Une lecture bouleversante peut vous amener à modifier votre façon de penser ou d’agir, et c’est justement là que résident le pouvoir des mots et la force du récit. Elle peut nous faire pleurer, rire aux éclats, nous chambouler mais aussi nous changer.

₪₪₪₪₪₪₪

Pour toutes ces richesses, j’avais à coeur d’écrire cet article. Pour ceux dont c’est également une passion, j’espère que vous avez pu vous y retrouver.

Et si à toi, lecteur réticent, lire te paraît totalement rébarbatif et ennuyeux, je t’encourage à choisir un livre dont l’histoire ou les personnages te plaisent et/ou attisent ta curiosité. Un livre pas trop long, pas forcément un best-seller, mais qui se rapprochera au mieux de ce que tu aimes, dans d’autres domaines. Peut être te laisseras-tu surprendre et prendre au jeu de la lecture. En effet, il ne faut pas se limiter aux lectures scolaires (qui en dégoûtent plus d’un, à jamais) ou proprement informatives pour juger de la Lecture. Non ! Il faut surtout la considérer comme un loisir à part entière qui n’a d’autre but que celui de se faire plaisir…

Qui sait… Tu pourrais toi aussi aimer cela !