A la recherche de nouveaux loisirs créatifs pour occuper des journées bien pluvieuses, je suis tombée (grâce à Jodie) sur des maisonnettes en kit à monter soi-même. L’une d’entre elles a particulièrement retenu mon attention : la maison de « Là-haut », un de mes films d’animation préférés. Pour être plus précise, celle de Carl Fredricksen lorsqu’il est prêt pour le grand départ…

Je l’ai commandée le 25 juin et l’ai reçue hier. Tellement impatiente, je me suis de suite attelée à la tâche sans vraiment évaluer le temps que ça me prendrait. Pour ne rien vous cacher, il m’a fallu près de 7h pour en venir à bout ! Autant vous dire qu’il faut être motivé et patient pour se lancer dans ce « petit » DIY. Certains préféreront la réaliser en plusieurs jours mais personnellement, quand je suis lancée, on ne m’arrête plus !

Voici la maison que j’ai donc réalisée de mes petites mains :

maisonnette en kit

N’est-elle pas trop mignonne ?

Franchement, je ne suis pas peu fière du résultat car cela demande minutie et patience, deux qualités que je ne possède pas forcément . Je ne vais pas mentir, quelques détails ont joué avec mes nerfs mais j’ai tout de même réussi.

Elle n’est pas parfaite et quelques détails ne sont pas fidèles au modèle de base mais à moins d’avoir ce dernier sous le nez, personne ne s’en rendra compte.

Maisonnette up

Pour ma part, je me suis procurée ce kit sur le site Aliexpress pour 17€ port compris. Cela peut paraître élevé mais la qualité est là et la cloche en verre et le circuit sont fournis.

Seul bémol, les piles et la colle n’étaient pas compris dans le colis. Heureusement j’avais ce qu’il fallait sous la main.

LE MATERIEL NECESSAIRE

Si vous êtes tentée par ce kit, voici les fournitures qui me paraissent essentielles :

Un cutter de précision (Mon pouce s’en souvient encore !), de la colle forte en tube (j’en ai essayé plusieurs et celle-ci m’a paru la plus pratique pour de si petits éléments.), de petites pinces pour maintenir les éléments collés entre eux, des ciseaux, une aiguille (pour enfiler les perles), de la colle en rouleau (type UHU Dry & Clean, pour coller les tapisseries et le parquet), 3 piles bouton de 1,5 V.

Vous seront fournis :

Une sphère en verre, un circuit + 2 leds, des perles colorées, du gravier, de la pelouse artificielle, des fils, des morceaux de tissus, du papier de verre et toutes les pièces en bois nécessaires au montage.

LE MONTAGE

Certaines de ces pièces sont prêtes à être assemblées, d’autres sont à découper dans le manuel de montage en papier (parquet, tapisseries…). Vous devrez également poncer des éléments pour créer des découpes et couper de petits morceaux de tissus (fournis) pour habiller certains meubles (oui oui, il y a même des meubles !) ou fabriquer les rideaux.

Personnellement j’ai délaissé cette étape car les pièces à découper étaient ridiculement petites et je ne pensais pas pouvoir y arriver. Au final, elles ne manquent pas vraiment à l’ensemble.

Mine de rien j’ai été bluffée par le nombre de détails que l’on peut apercevoir dans une maisonnette qui ne mesure que 7 cm de haut  par 5 cm de large ! (cheminée comprise)

LA DIFFICULTE

Dans l’ensemble, ce DIY a été facile à réaliser. Le plus dur pour moi a été le montage des perles sensées représenter les ballons. J’y ai passé beaucoup de temps pour un résultat assez médiocre et pas vraiment « conforme ». Du coup ma maison n’a pas encore « décollé » alors que sur le modèle, elle est déjà sensée s’élever dans les airs.

A dire vrai, je n’ai pas trop compris les explications du manuel en chinois ou japonais alors j’ai improvisé… Heureusement, il est illustré et le montage de la maison est lui très clair.

Manuel

J’ai également du fabriquer la cheminée moi-même car elle était manquante alors qu’une autre pièce était en double. Sûrement une erreur du fabriquant au moment de remplir les sachets du kit. La boule peut être suspendue mais j’ai préféré ne pas prendre de risque.

Enfin, j’ai réussi à installer les petites leds qui fonctionnent à merveille et s’allument et s’éteignent quand on toque sur la cloche ou qu’on tape dans ses mains. Là encore, pas de souci, il suffit de connecter les fils entre eux.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Voilà pour la présentation de ce DIY que j’ai trouvé très sympathique à faire et qui, ne nous le cachons pas, fait quand même son petit effet sur une étagère.  Il existe différents modèles que vous pourrez retrouver sur l’e-shop.

Et vous alors, qu’en pensez-vous ? Est-ce le genre de DIY que vous aimeriez réaliser ? Comment trouvez-vous ma petite maison ?