Si vous souhaitez diversifier votre activité et créer un site ou un blog, vous n’êtes pas sans savoir qu’il va vous falloir réserver un nom de domaine, et avec cela, choisir une extension. Face à la concurrence de plus en plus élevée, la disponibilité des noms de domaine en .fr et .com se raréfie.

Pour que les nouveaux sites puissent être compétitifs, l’ICANN – The Internet Corporation for Assigned Names and Numbers – a donc choisi d’élargir le champ des possibles en termes de noms de domaine et donc d’extensions. Depuis plusieurs mois, les propositions fusent et l’ICANN a donc lancé son processus d’attribution.

nTLDs, kesako ?

L’expression nTLD signifie « new top level domain ». Il s’agit donc de nouvelles extensions de nom de domaine, comme les alternatives .shop, .luxe, .vin, .hotel… Pour vous donner un exemple, mieux vaut aujourd’hui choisir le nom de domaine www.lesoliviers.hotel que www.hotel-lesolivier.fr, qui n’est déjà plus disponible. Vous avez déjà une idée pour votre site ? Dès à présent, testez sur 1and1.fr la disponibilité de votre nom de domaine et des nouvelles extensions  !

Le « .berlin », premier GeoTLD

Les GoeTLD font référence aux nouvelles extensions de domaine qui caractérisent un lieu, une région (.bzh pour la Bretagne) ou une ville (.london pour Londres). La capitale allemande est donc la première à tester la pertinence de l’extension et il s’avère que c’est un franc succès. Plus de 42 000 noms de domaine en .berlin ont été vendus. Ce n’est rien en comparaison des 16 millions de domaines allemands en .de mais c’est un chouette lancement qui met en confiance les autres villes comme Paris.

La France sur la touche ?

Les intéressés pour le .paris devront toutefois attendre la fin de l’année avant de pouvoir communiquer en son nom. Sur ce coup, la France est un peu à part. Selon un article du Parisien, notre pays n’aurait déposé pour le moment que 54 dossiers. En comparaison avec les Américains qui détiennent 80% des demandes, la France ne représente que 3% du total. Mais cela pourrait évoluer dans les mois à venir…

Ces nouvelles attributions se révèlent être une bonne idée pour une sphère internet de plus en plus étendue et quasi-incontournable.

Et vous, que pensez-vous de cette initiative de l’ICANN ?