Jusqu’à présent, je ne m’étais jamais vraiment intéressée aux phablettes, nées du croisement entre smartphone (pour les fonctions) et tablette (pour la taille). C’était sans compter sur la marque Wiko qui m’a gentiment permis de tester son Darkside Hell pendant 1 mois.

J’ai accepté car je souhaitais également savoir ce que la marque franco-chinoise avait sous le capot, et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçue, et ce malgré quelques faiblesses.

Dès l’ouverture de la boîte, on est de suite impressionné par un grand écran d’une diagonale de 5.7 pouces et une jolie dalle dotée de la technologie Corning Gorilla glass (anti-rayure et anti-dommage). Elle est agréable au toucher et d’une qualité remarquable. La saisie de texte n’en est que plus confortable. L’écran est lumineux, et ce que j’aime particulièrement, ce sont ses blancs très blancs.

Ne rigolez pas ! J’ai en effet remarqué qu’à côté, mon Samsung S4 avait un rendu “jaune” et faisait pâle figure, quel que soit le mode de couleurs choisi. Jugez plutôt (Wiko à gauche, Galaxy S4 à droite) :

Pourtant, les deux smartphones sont bien en luminosité maximum.

Les bords de l’écran du Darkside sont légèrement bombés et j’aime beaucoup l’impression de solidité qui s’en dégage. Il s’accorde parfaitement avec les courbes de la coque.

Ce qui saute également aux yeux, pas forcément dans le bon sens cette fois, c’est sa taille et son poids plus élevés que la norme. En effet, l’appareil ne passe pas inaperçu avec ses 194g et ses 16 cm de hauteur. Il n’en reste pas moins très fin et très design mais ne conviendra pas forcément à tous les utilisateurs. Sur ce point, c’est une question de choix avant achat : privilégier un smartphone qu’on peut mettre dans la poche ou un écran de grande taille, plus pratique.

Il offre en tout cas une bonne prise en main, bien que la coque arrière, en alu brossé, soit un peu trop lisse et glissante à mon goût, du à une finition qui se veut douce et agréable au toucher (sur ce point, c’est réussi.). Son cache arrière en “3 parties” de teintes différentes n’est selon moi pas très esthétique mais là encore, c’est affaire de goût.

Le cache du haut est réservé à l’emplacement des 2 cartes SIM puisqu’il s’agit d’un mobile DUAL-SIM. Celui du bas n’est, quant à lui, que purement esthétique mais donne accès au haut-parleur, si besoin.

A l’utilisation, le Darkside est fluide, rapide et très réactif. La taille de son écran est un atout indéniable niveau confort de la lecture et surf. Les pixels sont quasi invisibles à l’œil nu et les textes n’en sont que plus beaux. L’OS Android 4.2.1 (sans surcouche) est particulièrement bien supporté par le smartphone qui ne souffre d’aucun ralentissement grâce à un processeur Quad Core 1,2 GHz et sa RAM de 1 Go. Avec une vingtaine d’applis ouvertes dont des jeux, il tourne sans difficulté.

Le son des hauts-parleurs et le volume sont pleinement satisfaisants et ne souffrent d’aucune déformation ni bruit parasite. Les connexions Wifi et 3G fonctionnent parfaitement, de même que le GPS, très réactif et précis.

L’appareil photo de 12 mégapixels offre une qualité photo satisfaisante, riche en détails, avec un rendu assez naturel. Le mode vidéo en 720p est plutôt correct mais altère parfois les couleurs (le bleu notamment) et manque de stabilisateur.

Le mobile offre une autonomie des plus satisfaisantes grâce à sa batterie de 2600 mAh qui tient facilement 1 journée et demi en utilisation normale.

Vous l’aurez compris, ce smartphone a de nombreuses qualités mais souffre tout de même de quelques petits défauts :

• Une batterie non-amovible

• L’absence de connectivité 4G (pour un smartphone boosté au max de ses perfs, c’est dommage…)

• L’absence de port Micro SD qui ne permet pas d’agrandir la capacité de stockage de base (16Go)

• Prise de photos/capture de vidéos parfois laborieuses à cause d’une mise au point et d’un stabilisateur quelque peu capricieux.

Malgré tout, je trouve que ce téléphone a de très nombreux atouts et si je devais changer mon S4 actuel, ce serait volontiers au profit d’un Wiko, tout aussi qualitatif et surtout beaucoup moins cher.

L’écran et le processeur y sont souvent pour beaucoup dans une décision d’achat et je peux vous dire que sur ce point, le Darkside Hell n’est pas en reste et bien supérieur à certains de ses concurrents pourtant classés “haut de gamme”.

Pour info, Le smartphone ou phablet est vendu avec un chargeur, un câble micro SD/USB plat, un kit oreillettes avec 2 paires de caoutchoucs de rechange et un guide d’utilisation. Son prix moyen est de 230 euros, ce qui est très abordable comparé à ce que proposent d’autres marques.

Pour le coup, on en a vraiment pour son argent et il offre un rapport qualité/prix imbattable.

Pour en conclure avec ce test, et sans langue de bois, je dois dire que je suis agréablement surprise par la marque et l’appareil en lui-même. Ce fut un bonheur de l’utiliser même si sa taille le rend un peu moins “pratique” à trimbaler que mon Galaxy S4. Il va tout de même me manquer, notamment pour la qualité de son écran !

Je ne saurais que trop vous conseiller de vous tourner vers Wiko (qui dispose d’une large gamme de smartphones) si vous cherchez un smartphone performant sans disposer pour autant d’un gros budget.