J’ai craqué pour la Kobo Glo

Pendant longtemps je n’ai pas voulu entendre parler d’eBook ni de livre dématérialisé, aimant trop les livres pour penser lire « autrement ». Puis sont arrivés sur nos tablettes de nouveaux livres appelés livres augmentés dans lesquels s’est glissée une bonne dose de « technologie » et ce concept a su peu à peu me séduire.

Curieusement, c’est ainsi que j’ai découvert la lecture sur écran et j’ai peu à peu commencé à m’intéresser aux livres numériques. Par la suite, je me suis procurée quelques epub et j’ai davantage lu sur mon téléphone et mon iPad, notamment dans le train ou le soir avant de m’endormir, découvrant les avantages de la lecture numérique : prix des livres moins élevé (surtout quand l’édition poche n’est pas encore sortie), gain de place, possibilité de lire la nuit sans déranger mon homme avec une lampe.

Au fil du temps, j’ai finalement fini par ne plus lire que sur des écrans.

Seulement voilà, l’iPad, les tablettes et les smartphones en général ne sont pas forcément adaptés pour la lecture (iPad trop lourd, écran du S3 trop petit, reflets gênant en extérieur ou près d’une fenêtre, batterie vite déchargée…) et la fatigue oculaire se faisait vite ressentir. Pour ma part, je lis au minimum 3 livres par mois, ce qui représente non seulement un budget mais surtout des heures d’efforts pour mes yeux.

Pour toutes ces raisons pratiques et financières, j’ai décidé d’investir dans une liseuse digne de ce nom et j’ai opté pour la Kobo Glo. J’avais choisi de prendre la rose mais à la dernière seconde, j’ai finalement craqué pour la bleue. 😉

L’écran résistif est vraiment surprenant et change considérablement des écrans capacitifs des tablettes et smartphones. Ici, pas de chichi, le seul intérêt est de s’approcher au mieux du rendu du livre et donc de donner une impression d’encre imprimée sur du papier : le contrat est rempli grâce à la technologie E-ink et j’avoue que c’est très reposant. De plus, cette technologie représente une économie d’énergie énorme et permet une belle autonomie.

Il est évidemment moins réactif que sur une tablette capacitive mais c’est amplement suffisant pour tourner les pages et effectuer quelques réglages de base. Pour les caractéristiques techniques, je vous invite à les découvrir >ici<.

La Kobo propose un menu relativement simple comprenant des étagères qui présentent les livres que vous possédez, mais aussi une page « Découvrir » faite de suggestions en rapport avec vos goûts et les notes que vous attribuez aux livres,  une liste d’envies faite des livres que vous épinglez dans les suggestions de lecture et une page « Reading life » qui vous renseigne sur vos statistiques de lecture et comprend une partie « Badges » ou récompenses à la façon de Foursquare.

Un page « Suppléments » nous offre également quelques fonctions supplémentaires : Un jeu d’échecs, un Carnet de croquis, un jeu de Sudoku et un navigateur internet.

La Kobo Glo prend en charge les formats suivants EPub, PDF, TXT, HTML et RTF ; formats images : JPEG, GIF, PNG et TIFF ; formats Bandes Dessinées : CBZ et CBR.

Point non-négligeable, surtout pour l’oiseau de nuit que je suis, elle dispose d’une lumière Lightluxe pour lire la nuit sans source de lumière externe. L’intensité de la lumière est bien évidemment ajustable et elle est assez douce pour ne pas faire mal aux yeux.

Enfin, elle dispose également d’une connexion wifi pour l’achat direct depuis votre liseuse. Sa mémoire est de 2 Go mais elle est extensible via mini SD. Elle est livrée avec un câble USB vous permettant les transferts et la recharge sur le PC. Pour ma part, je la recharge avec son câble connecté au chargeur de mon iPad et cela fonctionne très bien donc pas besoin d’en acheter un !

Au niveau de la taille, elle s’apparente à un livre de poche (le format idéal) et elle est très légère puisqu’elle ne pèse que 185 gr. Elle est disponible en noir, argent, bleu et rose et coûte 129,90 euros ou 123,50 si vous êtes adhérent Fnac.

J’ai déjà pu la tester et je dois dire que le plaisir et le confort de la lecture n’en sont que meilleurs. Mes yeux fatiguent et picotent moins vite et sa légèreté permet une bonne prise en main, tant assise qu’allongée. Je suis en tout cas ravie de cette acquisition.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas et je serai de retour très bientôt vous présenter l’étui superbe que j’ai choisi pour protéger ma Kobo ! 😉

14 commentaires

  1. Ah ! Tu as succombé ^^
    Vu que je lis pas mal le soir en ce moment, je regrette pas mal la lumière qui ne figure pas sur mon Nook (j’ai la génération juste avant la Glow Light, qui elle, fait de la lumière ^^). Donc je dois lire avec une lampe ^^.

    Ton Kobo m’a l’air pas mal, et c’est chouette d’avoir le choix des couleurs (même si c’est un détail futile)

    1. Oui, normalement j’aurais du résister jusqu’à Noël mais j’en avais trop envie ! Du coup je me la suis offerte avec l’argent récolté grâce à mes articles sponso, comme quoi ça sert ! 😉

  2. Le E-ink, j’ai entendu parler de cette technologie, pas uniquement meilleure pour les yeux mais en plus mieux pour les batteries. Effectivement c’est bien pratique en train, RER ou d’autre transport.

    Par contre par principe, pour les livres importants, de haute qualité, je vais toujours préférer un livre imprimé 🙂 c’est quand même d’autre chose de toucher le vrai papier.

    1. Oui, tu as raison, j’avais oublié d’aborder la question de l’autonomie qui est plus qu’intéressante.

      Concernant les beaux livres, pareil pour ma part, ça ne m’empêchera pas d’en acheter.

  3. Avec le chéri on hésite encore mais je pense que pour le canada on va pas trop avoir le choix ! On va devoir se débarrasser de notre bibliotheque (enfin la mettre en garde chez mes parents :P) Celle que tu as choisi me parait le choix le plus judicieux parmis touts les lecteurs d’ebooks ! Et le prix l’est aussi !
    Farfadette Articles récents..My life in pictures #2My Profile

    1. Oui, pour moi elle a tout bon !

      D’autres parleront des modèles supérieurs, avec de meilleures fonctions (écran couleur, affichage HD, lecteur audio et vidéo…) mais à ce moment là, autant acheter une tablette, et pas une liseuse.

      Moi je l’adore comme ça !

  4. J’aurai pas du cliquer, je l’savais. Tu as donc craqué ^^ Il y a quelques temps, je crachais sur ce genre de technologie. Maintenant, je commence à voir des avantages que je reniais avant mais ça reste toujours un fameux investissement, j’ai peur de le casser, qu’on me le pique (un livre est rarement volé quand même, c’est moins attractif… va comprendre ^^) et puis quand je vois le prix des livres numériques parfois aussi chers que les livres papier, je me dis qu’on se fiche encore bien du consommateur…
    Chibi Articles récents..Un baume à lèvres, 2 euros, 3 possibilitésMy Profile

  5. Comme toi j’étais réticente à la la lecture sur écran car j’adore les livres… Cela étant il faut être lucide je n’ai plus de place. Du coup j’ai acheté un kindle il y a quelques années et j’en suis ravie… Par contre je râle un peu contre la difficulté d’acheter les livres que je veux lire (surtout pour la VO).

    Comme je lis également bcp de comics, j’ai opté pour Comixology sur iPad et sincèrement c’est top. Si un titre me plait je le prends en relié plus tard (Batwoman par exemple) car rien ne vaut le confort de lecture sur support papier.
    Linanounette Articles récents..[Arrivage] Le début d’une nouvelle configMy Profile

    1. C’est sûr que ce n’est pas toujours simple de trouver les livres que l’on souhaite, quoi que sur le net, on en trouve beaucoup plus que dans le magasin par défaut.

      Je ne connaissais pas Comixology mais c’est super pour les amateurs de Comics d’avoir une appli dédiée. Pour ma part, j’achète aussi les livres des auteurs dont je suis fan comme Thilliez.

  6. j’ai moi-même récemment acquis une kobo glo et je n’ai jamais autant lu que depuis qu eje l’ai. Bien plus pratique à manier dans les transports en communs, infatigable niveau autonomie, parfaite d’un point de vue visuel.

    Moi qui suis une grande addict au papier j’ai tout de même craqué pour une liseuse alors que je m’étais juré ne jamais passer du côté « numérique » de la chose.
    Et pourtant, vu que je lis le plus souvent couchée sur le côté dans mon lit, c’est là que la kobo a tout son intérêt :
    – de un, je ne dois pas me lever pour éteindre la lumière, je l’éteinds directement et lit avec les leds de la liseuse.
    – de deux, je peux la tenir à une main, c’est bien moins lourd qu’un livre, même de poche.

    Enfin bref, tu l’auras compris, je suis conquise. Je dois encore faire une revue pour mes lecteur, mais ta revue est très bien fournie pour mieux comprendre les capacités techniques.

    Bonne lecture !

    1. En effet tous les points positifs dont tu parles, je les ai aussi expérimentés, c’est un vrai bonheur cette petite liseuse ! J’attends avec impatience de lire ta critique. J’ai découvert ton blog et me suis abonnée aussi. Merci pour ta visite et à très vite.

  7. J’ai investit dans une tablette normale, je commence de découvrir le monde de la tablette ça me plais bien.
    J’ai l’application kobo car j’ai acheter un livre sur la fnac en numérique du coup je le lit sur mon pc mais pas pratique.
    Du coup je vais déjà tenter de finir le livre numérique avec la tablette acer et voir si ça me plais de lire un livre numérique.

    La kobo a l’air sympa, mais tu doit acheter des livres que sur la fnac avec ? ou on peut en acheter sur d’autres stores?

    1. Personnellement, je préfère largement la kobo à la tablette pour lire, il n’y a pas photo. Concernant les bouquins, tu peux les acheter sur n’importe quelle librairie en ligne et il te suffit ensuite de les transférer sur la liseuse via un logiciel approprié. 😉

      1. Je me suis bien habituée a la lecture numérique j’apprécie vraiment. J’ai bien envie de me laisse rtenté par une liseuse pour voir la différence avec la tablette et en plus elles ont la lumière maintenant super pratique pour lire dans le noir. Faut que j’aille a la fnac, car c’est celles qui me plaisent le plus les kobo.
        Pitch Articles récents..Pour un Tweet avec Toi / Teresa MedeirosMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lien vers votre dernier article