Cela faisait bien longtemps que je ne vous avais pas parlé de jeux et d’applications pour tablettes/smartphones. Je viens donc y remédier !

Il y a quelques jours de cela, j’ai découvert un jeu qui se compose de tout ce que j’aime : gratuité, dessins kawaii, sons amusants, musiques entraînantes, décors colorés et frais, gestion sans stress, options payantes… : en bref une petite perle ! Mon dernier coup de coeur de ce type était “Smurfs’ village” mais j’avoue que la limitation des actions a fini par me lasser malgré le capital sympathie et nostalgie du jeu.

Le jeu dont je vous parle c’est Happy Street ! Le jeu est disponible sur Android ET iOS, le seul problème c’est que l’on ne peut pas passer d’une version à l’autre car la version iOS fonctionne avec le Game Center alors que la version Android fonctionne avec un compte. Si comme moi vous possédez les deux, il vous faudra choisir l’un ou l’autre à moins de vous connecter via un compte Facebook où là il vous sera possible de gérer votre rue depuis tous vos devices, tous OS confondus.

Voici à quoi ressemble le jeu.

Vous l’aurez compris, il s’agit de gérer son propre village (ou plus exactement sa rue) en construisant notamment des maisons, des commerces, des éléments de décor et autres bâtiments tout en veillant à ce que vos visiteurs et résidents se portent au mieux et vivent heureux. Ne nous le cachons pas, l’intro et quelques autres aspects du jeu nous font fortement penser à Animal Crossing : les résidents sont de petits animaux, vous pouvez leur donner des looks différents en leur achetant des vêtements et chaussures pour leur anniversaire, vous devez accomplir pour eux quelques rapides tâches et services etc.

Au sein de votre village, vous pouvez même organiser des fêtes, mettre des bus en circulation, jouer à vos propres attractions : je dois dire que le jeu est vraiment très complet et sans pour autant en arriver à la partie payante du jeu, vous avez toujours quelques chose à faire, c’est cela qui est plutôt sympa comparé à d’autres jeux de gestions où les temps de latence sont contraignants. Les temps de construction et de culture ne sont pas excessifs et permettent de faire des choses en alternance. D’un côté vous gagner de l’argent pour vos achats, et de l’autre des flooz pour les grosses améliorations.

Vous pouvez bien entendu ajouter vos amis et visiter leur village, leur offrir des cadeaux et de l’aide. Le menu est on ne peut plus simple, tout comme le gameplay ou il vous suffit de tapoter sur l’écran pour remplir vos tâches quotidiennes. Des tâches humoristiques viennent se rajouter à cela : croquer un morceau de la lune, attraper des dents de chauve-souris, attraper des plumes d’oiseau… et vous pouvez également faire des blagues à vos résidents : faire se soulager un pigeon sur leur tête (il n’y a bien que dans ce jeu que les gens se font déféquer dessus et repartent pourtant avec le sourire !), éclater leurs ballons et bien d’autres choses encore.

Parallèlement à votre rue, il y a une forêt habitée par Nyok (qui me rappelle évidemment Nook dans AC) dans laquelle vous pouvez récolter du bois et préparer toutes sortes de recettes, potions, encres… Vous avez également la possibilité de l’agrandir.

Vous l’aurez compris, j’ai eu un véritable coup de coeur pour ce jeu vraiment trop mignon et avouons-le, CHRONOPHAGE. D’ailleurs, si le jeu paraît simple et basique au départ, il devient par la suite un vrai jeu de stratégie car il faut réfléchir où placer tel ou tel commerce, quoi construire en premier etc. Si l’aventure Happy Street vous tente, n’hésitez pas à m’ajouter :

iWebgirl* (ne pas oublier la petite étoile)

Bonus : Pour ceux qui possèdent un iPad ou un iPhone, je vous conseille également l’appli Totoya, une créature virtuelle totalement inutile mais tellement drôle !

A l’origine, cette appli a été créée pour accompagner une housse protectrice pour enfants ou adulescents totalement décalée mais l’appli fonctionne très bien sans et fait quelques bruitages et trucs assez marrants. Inutile, j’en conviens, mais bon… =P

Je vous attends sur Happy Street, à très vite ! 😉