Mardi dernier, l’homme et moi sommes descendus sur Lyon pour rendre visite à ma soeur et organiser notre visite au Safari de Peaugres le lendemain. Cela faisait plusieurs années que nous rêvions d’y aller et enfin, nous avions l’occasion de nous y rendre. C’est ainsi que mercredi matin, nous sommes partis ma soeur, mes neveux, l’homme et moi en direction de l’Ardèche pour nous rendre au Parc. Une heure trente plus tard, nous arrivions sur les lieux. Délestés de 19€ par adulte et 16€ par enfant (pas donné hein !), nous nous sommes dirigés, non sans une certaine excitation, vers l’entrée du Safari voiture.

Ici, il y avait finalement très peu d’animaux en réelle liberté, les autres étant parqués derrière des barrières qui les tiennent assez loin du chemin (prévoyez un zoom pour les photos !) et surtout impossibles à approcher puisque l’arrêt devant les enclos, la sortie du véhicule et l’ouverture des fenêtres étaient tout bonnement interdits (Abusé ça !)… Vous aussi ça vous rappelle Jurassik Park ? ^^

Vous pensez bien que pour prendre mes photos, je ne me suis pourtant pas gênée sinon je n’aurais aucune photo potable…. Les ours, quant à eux, nous ont offert un chouette spectacle puisqu’eux sont en revanche véritablement libres de se promener où bon leur semble et de traverser le circuit emprunté par les visiteurs.

Ainsi, nous nous sommes retrouvés nez à nez avec l’un deux qui semblait faire une petite crise au milieu du chemin, et forcés d’en contourner un autre qui dormait carrément sur la route ! J’ai beaucoup apprécié être si proche d’eux, à quelques dizaines de centimètres, et cela reste très impressionnant et assez inhabituel pour susciter quelques émotions fortes.

Cependant, l’absence réelle de liberté, pour nous comme pour les animaux, nous éloignaient complètement du Safari à proprement parler, tel que je me l’étais imaginé ou qu’on me l’avait raconté. Cet aspect là a quelque peu concouru à une certaine déception.

Après une heure de visite, nous nous sommes ensuite dirigés vers la partie Zoo. Malheureusement, en octobre, nombre d’animations étaient fermées et l’on a raté pas mal de choses. Côté animaux en revanche, il y a de quoi faire car il y a pas mal d’espèces présentes sur les lieux.

Nous avons également bien profité de l’espace jeux (Espace Gitaki) pour que mes neveux (pas que en fait ! ^^ ) puissent se dégourdir les jambes puis nous avons rejoint l’espace aquatique pour assister à la visite vétérinaire des otaries ou “entrainement médical”.

Je dois dire que c’est le moment de la journée que j’ai préféré car c’était vraiment sympa malgré quelques soucis techniques – le micro de l’animatrice qui ne fonctionnait plus, on n’a donc pas entendu les deux tiers des explications – et les otaries nous ont offert un joli “spectacle”. En fait, pour manipuler les otaries et faire un petit bilan de santé, tout passe par le jeu et des exercices qui nous ont donc été présentés.

Dans la partie Zoo du parc, le gros point négatif était sans aucun doute ces annonces récurrentes dans les haut-parleurs, toutes les heures : “Ne franchissez pas les barrières de sécurité, ne nourrissez pas les animaux, ne passez pas par dessus l’enclot des félins” etc… Franchement, on est au courant, dans tous les zoos il en est ainsi, et j’ai trouvé ça un peu “agressif” à l’oreille. Quid de l’ambiance calme et sereine des parcs en pleine nature ? Ouais, je sais, je râle, mais comparé à la citadelle, ce n’était pas si “reposant” que ça.

L’un des espaces du Parc les plus intéressants est celui des félins qui sont assez nombreux (guépards, lion, tigres, panthères des neiges, lynx…) et plus “visibles” que les autres animaux du fait de passerelles qui surplombent leur lieu de vie. Il existe également une passerelle de verre au coeur de l’enclot des tigres dans laquelle il est possible de circuler et sur laquelle les gros matous se font une joie de passer, en se léchant carrément les babines, pour notre plus grand bonheur. Le plus gros des mâles était vraiment impressionnant et me trouver à quelque centimètres de lui voire en dessous, avec juste une vitre carrément sale pour nous séparer, c’était vraiment fun !

Le zoo en lui-même est tout en montées et descentes et vous aurez de quoi vous muscler les mollets ! La serre aux 1000 cachettes était assez décevante également, je m’attendais à quelque chose de plus vaste, de moins “classique” et de plus animé. Le seul espace immersif que nous avons pu visiter était celui des wallabies mais là encore, des cordons de sécurité partout et impossible de réellement les approcher ni de les toucher… même si ce n’est pas le but premier on est d’accord.

Enfin, LE vrai point négatif du Parc, non-négligeable si vous y passez la journée, ce sont ses espaces de restauration. Nous nous sommes rendus à la cafétéria et quel bonheur de découvrir des sandwichs Sodebo à tenez-vous bien… 7,30€ pièce ! Oo L’homme a choisi de prendre une portion de frites et 2 malheureuses saucisses de Strasbourg et il s’en est tiré pour 10€. Que dire de la bouteille d’eau de 75cl à 2€90… En bref, très peu de choix, des prix trop gonflés… Un conseil : emmenez vos glacières et faites-y un pique-nique !

Voilà en ce qui concerne le résumé de notre visite somme toute agréable mais pas exceptionnelle non plus. A décharge, nous avons visité le zoo à une période assez creuse et le parc est actuellement en cours de réaménagement, ce qui justifie sans doute l’absence de certains animaux (les éléphants notamment) et l’inaccessibilité de certains lieux. On va dire que j’en garde un souvenir mitigé car j’en attendais plus que d’un zoo classique mais Peaugres reste un parc sympathique à visiter en famille…à condition d’apporter son repas !

Et vous, connaissez-vous le parc ? L’avez-vous visité en de jours meilleurs ? Avez-vous apprécié le moment ?