Certes, je joue pas mal aux jeux vidéo, je découvre et teste des gadgets et passe la majorité de mon temps sur le net… Mais je n’en oublie pas pour autant ma passion première : la lecture. Moment privilégié du soir, quand je me glisse sous la couette, bien au chaud et que je passe une heure ou deux à dévorer des pages et des chapitres entiers. Cela faisait longtemps que je n’avais pas évoqué mes lectures favorites ici alors voici une liste des romans que j’ai lus ces dernières semaines. Qui sait, cela vous donnera peut être des idées si vous en manquez !

♦ Avant d’aller dormir de S.J. WATSON

À la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt, Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans et qu’elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

♥ Un personnage attachant, une intrigue bien menée, un roman prenant, fluide et bien maîtrisé même si la fin est prévisible. Quelques longueurs vite rattrapées par des détails qui relancent un climat d’interrogation permanent pour le lecteur comme pour le personnage. 

Ma note : 4/5

 ♦ Vertige de FRANCK THILLIEZ

Un homme se réveille au fond d’un gouffre, au coeur d’un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d’infortune. Il est enchaîné au poignet, l’un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d’un masque effroyable, qui explosera s’il s’éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s’imposera, impérieuse : jusqu’où faut-il aller pour survivre ?

♥ Fan de Thilliez, je ne pouvais qu’aimer ce roman qui, une fois de plus, surprend et prend aux tripes. On a du mal à s’arrêter de lire et ce, malgré une intrigue en huit clos inscrite dans une unité de lieu et une unité d’action. De fausses pistes qui entretiennent toujours le mystère et des anecdotes qui enrichissent les mises en situation : que demander de plus ?

Ma note : 4,5/5

♦ Jusqu’à ce que la mort nous unisse de KARINE GIEBEL

La montagne ne pardonne pas. Vincent Lapaz, guide solitaire et blessé par la vie, l’apprend aujourd’hui à ses dépens : la mort vient de frapper, foudroyant un être cher. Simple accident ? Vincent n’en croit rien : la victime connaissait le parcours comme sa poche. C’est un meurtre. Avec l’aide d’une jeune gendarme, Vincent mène l’enquête, de crevasses en chausse-trappes, déterrant un à un les secrets qui hantent cette vallée. Et Lapaz non plus n’est pas du genre à pardonner…

♥ Un roman magistral qui allie parfaitement l’intrigue à la découverte d’une région magnifique mais aussi de personnages bien construits, qui sortent des sentiers battus. Tout cela au coeur d’un scénario crédible et qui tient en haleine jusqu’à la dernière page. (Je vous conseille un autre de ses romans que j’ai aimé : Les morsures de l’ombre)

Ma note : 5/5

♦ Les couleurs du crime de LINDA HOWARD

A trente ans, Sweeny voit la cote de ses toiles grimper à New York. Cependant, ses dernières oeuvres ne la satisfont pas. Non seulement son style a changé, mais atteinte de somnanbulisme, elle se met à peindre des scènes de meurtre. Et ce n’est pas le seul phénomène étrange qui se manifeste : quand elle conduit, tous les feux passent au vert, elle devine les réponses des jeux télévisés… Un matin, elle découvre sur une de ses toiles le visage de Cassandra, la galeriste chez qui elle expose. Quelques jours plus tard, cette dernière, qui tentait de faire chanter l’un de ses amants, un sénateur, est assassinée. Sweeny, dont nul n’admet les capacités paranormales, est d’abord suspectée par la police… Une seule solution pour se disculper : terminer le tableau et faire apparaître le visage du meurtrier. Mais ce dernier, alerté, a décidé que cette toile restera inachevée.

♥ Le scénario aurait pu présager un roman complexe et prenant mais il manque clairement de profondeur. Le côté étrange de l’histoire a été survolé au profit des relations entre les personnages évoluant sur fond de crimes sanglants, vite relégués au second plan. Le style et la narration sont plutôt convenus et classiques. Sympa mais à lire seulement si l’ on a pas mieux sous la main.

Ma note : 3/5

J’en suis actuellement au Tome 3 d’Hunger Games de SUZANNE COLLINS et je dois dire que j’adore mais que ce tome est celui que j’aime le moins des trois.

Bon dimanche !