Mon utilisation d’iBooks

Ca y est, je l’ai fait ! J’ai téléchargé mon premier livre électronique ! J’ai profité de l’application iBooks mise à disposition via l’iOS 4 de l’iPhone pour tester ce support auquel j’étais jusqu’à présent réfractaire, il est vrai.

ibooks

– Vouant un culte aux livres non seulement pour ce qu’ils « racontent » mais aussi étant amoureuse de ce support très concret, aux textures et odeurs si particulières, je n’ai jamais été charmée par les livres électroniques et leur côté « rigide », les trouvant peu pratiques et surtout parfois plus encombrants qu’un bon vieux livre de poche. –

Mais comme je n’aime pas parler de choses que je ne connais pas et qu’un test, c’est toujours mieux, j’ai d’abord testé l’application avec des classiques gratuits que j’avais déjà lus. Puis, au détour du store, j’ai pu télécharger gratuitement 3 chapitres d’un roman qui m’a interpelé par son titre et son résumé, une histoire de tueur en série, comme je les aime: Le collectionneur d’Alex Kava.
Le sommeil ne venant pas, je me suis lancée dans la lecture de ces chapitres sous la couette et je dois dire que totalement immergée dans l’histoire qui m’a plu dès les premières lignes, j’ai été séduite par un confort certain et évident, ce qui auparavant alimentait justement mon scepticisme.

Mais j’ai été agréablement surprise et, conquise, j’ai acheté le roman en entier. Evidemment, la perspective de l’avoir à disposition de suite était pour beaucoup dans ma décision d’achat, mais il est évident que si le support ne m’avait pas plu, j’aurais acheté le livre en magasin.
Je vais donc vous énumérer les points positifs qui ont motivé mon « investissement »:

• Le confort visuel : grâce à la définition de l’écran de l’iPhone, l’écriture est facilement lisible même à sa taille minimale.
• Les options de personnalisation : grâce aux réglages de l’application, vous pouvez décider de la taille de la police, du genre de celle-ci, de la luminosité de l’écran et même de la couleur des pages: sépia ou blanc. Ceci concourt au confort visuel puisqu’il s’adapte à vos goûts et à votre vue, sans risquer de s’abimer les yeux.
• La luminosité de l’écran : mine de rien, le fait de lire sur l’écran rétro-éclairé et lumineux de l’iPhone présente aussi un confort global et une petite économie puisque vous n’avez plus besoin d’allumer de lampe. De cette façon, je respecte également le sommeil de mon homme forcé de se coucher plus tôt que moi.
• Le marque-page intégré : plus besoin de marque-page pour cette version électronique puisque l’application intègre une fonction « Signet » représenté par un ruban rouge qui vous permet de reprendre votre lecture là où vous l’aviez précédemment stoppée. Celui-là, aucun risque de l’égarer !

ibooks

• La fonction « recherche » : grâce à une fonction recherche, vous pouvez à tout moment retrouver un passage précis du livre ou tout simplement rechercher une information ou un mot sur Google ou Wikipédia. Pratique pour ceux qui souhaitent apprendre de nouveaux mots ou vérifier des références.
• La table des matières : comme dans un vrai livre, vous avez accès à une table des matières à la différence près que dans l’iBook, elle est dotée d’ un accès rapide aux différentes parties, ce qui peut se révéler pratique. Vous y retrouver également l’historique de vos marque-pages.
• Le côté pratique : plus besoin de trimballer votre livre dans votre sac à main, votre iPhone tout-en-un (si, si, on ne cesse de vous le répéter) intègre maintenant votre agenda, vos chansons favorites et désormais vos romans favoris ! Un gain de place, un meilleur confort, un oubli évité. C’est indéniable, ça change la vie ! Surtout si vous emmenez plusieurs bouquins lors de vos périples.
J’ajouterais enfin que l’application iBooks vous sera d’une grande utilité si comme moi, vous avez l’habitude des départs en vacances de nuit et que la lecture devient votre meilleur ami.

Alors ? Convaincus ou pas ?
Personnellement, je sais que même si cette appli est définitivement adoptée, je continuerai d’acheter la majorité de mes romans en librairie. Et pour la bonne raison d’ailleurs que le choix des livres est encore très limité sur le store. Espérons que cela change au fil du temps.

LE BONUS DE L’APPLI:

iBooks supporte tous les romans en format pdf, ce qui vous permet d’importer directement vos meilleurs romans sans avoir à les acheter sur le store !

ibooks

Super non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lien vers votre dernier article