La lecture et moi, c’est une grande histoire d’amour, depuis très longtemps… Depuis que je sais lire d’ailleurs… Très tôt j’ai délaissé les BD et les magazines pour enfants pour me tourner vers les romans. Bien évidemment, à chaque âge convient son type de livres. Et il n’y a pas que la lecture en elle-même que j’ai toujours aimée, mais aussi le livre en temps que support. Un vrai plaisir de le tenir entre mes mains, d’en feuilleter les pages, de le sentir et surtout, de l’ajouter à ma déjà grande collection sur mes étagères déjà trop chargées.

Jeune, j’ai commencé par les livres « dont vous êtes le héros », les bibliothèques vertes et roses et j’en passe et des meilleures. Mais très vite, je me suis tournée vers les collections « Pocket » et « Livre de poche », mes petites favorites et surtout à des prix abordables. J’ai longtemps été passionnée par les livres sur le thème des vampires, bien avant que la saga Twilight et autres Vampires diaries ne voient le jour. J’ai particulièrement aimé les romans de Jeanne Kalogridis, Nancy Baker, Dean Koontz et Graham Masterton et me suis du même coup doucement orientée vers les romans policier. J’en ai dévoré des centaines… Dévoré parce qu’il faut savoir que je ne lis pas, non, je dévore les bouquins, les lisant à une vitesse phénoménale, encore plus quand ils me plaisent vraiment. Certains ne m’ont même pas résisté plus de 3 ou 4h… Je me souviens avoir dépensé mon argent de poche chaque mois pour compléter ma collection et voir ma mère soupirer, me conseillant plutôt de m’abonner à la médiathèque. Mais ce n’était pas pareil: j’aime posséder MES bouquins.

romanciers

Et ce n’est que bien plus tard, il y a 5 ans maintenant, que je suis vraiment tombée sur LE PREMIER coup de coeur: Franck Thilliez.

Son premier roman La chambre des morts a par la suite été adapté au cinéma, mais j’ai préféré le livre que le film (il en a d’ailleurs toujours été ainsi pour moi lorsqu’un livre a été adapté au cinéma. Je préfère me laisser aller à mon imagination que voir des personnages concrets qui diffèrent trop de l’idée que je m’en étais faite).

C’est donc un roman que j’ai vraiment apprécié, de par sa noirceur mais aussi de par sa façon de traiter certains sujets, avec toujours une part de mystère et un énorme travail de recherche derrière un scénario qui paraît simple au premier abord mais qui n’en est rien au fil des pages. C’est un peu cette ligne de conduite qu’a suivie Franck Thillez par la suite dans toute une série de romans tous plus géniaux les uns que les autres et dont l’intérêt et le génie se révèlent de plus en plus à mesure de l’écriture de ses livres. Chaque dernier paru a été mieux que le précédent et tout ceci m’a donné une idée précise de ce que j’en pense:Franck Thilliez est sans aucun doute l’un de mes romanciers préférés. L’un de ses deux personnages récurrents, le commissaire Sharko, est lui aussi un personnage très intéressant, qui a une vraie histoire et n’est pas forcément stéréotypé.

LE DEUXIEME coup de coeur que j’ai eu, ce fut pour MO HAYDER, une romancière découverte il n’y a que 2 ans avec le très bon roman: L’homme du soir avec un personnage par la suite récurrent que j’aime particulièrement, l’Inspecteur Jack Caffery, hanté par le souvenir de son petit frère enlevé par un pédophile alors qu’ils n’étaient encore que des enfants.
Après avoir lu ce roman assez sombre mais tellement bien écrit, je n’ai pu m’empêcher d’acheter les précédents et les suivants et je peux vous dire qu’en quelques mois, ce fut « plié ». Je les ai trouvés véritablement géniaux et tous différents les uns des autres. Ainsi, dans le très bon Tokyo, vous entendrez notamment parler du massacre de Nankin de 1937 mais de façon très romancé, dans un récit enchâssé au coeur d’une histoire plus « commune » alors que dans Pig island vous sera fait le récit d’un journaliste qui enquête sur le secret d’une île aux multiples facettes et mystères. Ces romans sont justes captivants.

romanciers

Enfin, LE TROISIEME coup de coeur est né il y a seulement quelques mois quand j’ai découvert CODY MCFADYEN et son très bon Shadowman. Etant passionnée par les tueurs en série et tout ce qui touche au FBI et à l’unité de comportementalistes de Quantico en Virginie (oui, comme dans la série « Esprits criminels ») – et comme écrit précédemment – j’ai découvert cet auteur qui au travers de son agent du FBI récurrent, Smoky Barrett, (attaquée par un tueur et dont la famille a été tuée par ce même homme) met en scène une série de meurtres atroces qui devront être résolus par toute l’équipe dont Smoky fait partie.

Bien évidemment, je ne vous cache pas que ces romans sont assez sombres voire assez « violents »mais ce sont aussi des histoires réellement passionnantes. Personnellement, j’attends toujours leur sortie avec une extrême impatience et je les lis en quelques heures.
Si les lire vous tente, vous verrez que chacun des romans dont je vous parle aborde des thèmes réellement passionnants (dédoublement de la personnalité, troubles de la mémoire…) et que leurs travaux de recherche sont vraiment phénoménaux.

Ces trois romanciers resteront longtemps en tête de liste de mes favoris. Vivement la sortie de leur dernier roman !

Parmi ceux que je lis aussi régulièrement et que j’adore : Karine Giebel, Alex Kava, Henri Loevenbruck, Stieg Larsson, Preston & Child… et bien d’autres encore… Et vous, des romanciers favoris ?